Appel à participation : « Piégés par la liberté »


Trapped in Freedom / Piégés par la liberté

C'est au fond d'une rue perdue et par hasard que nous faisions face à une porte blanche, capitonnée, fenêtres entravées de barreaux et opaques, au-dessus desquelles figurait un néon éteint. Trapped in Freedom, on l'imaginait reluire dans la nuit de son rouge profond et évocateur...

Cette phrase nous a interpellés d'autant plus que la nature de ce lieu nous était inconnue. Cabaret étrange d'un soir tiré de l'imaginaire de David Lynch, espace de rencontres libertines, club d'amateurs de cigares et bons spiritueux... En tout cas, cet espace semblait contenir dans son énoncé un paradoxe entier, celui d'une jouissance assumée et affichée et restreinte à cette zone, condensée derrière les murs et les regards de la rue. Ce paradoxe était d'autant plus évident que la rue était isolée, non fréquentée mais non loin d'une grande artère routière et passante. Comme si la réponse ou la possibilité d'une liberté affranchie se trouvait en réalité sous nos yeux. Une évidence tellement forte que l'on ne peut l'assumer, la concevoir comme réelle. C'est bien cette impression qui se dégageait de cet endroit, une atmosphère d'irréel, de temps arrêté, une brèche offerte au regard et au badaud de façon anodine mais non moins tentante. Point de passage entre la liberté assumée et celle que nous idéalisons au travers d'imaginaires divers, le retour à la nature, l'émancipation face aux pouvoirs, l'annihilation des conflits éthiques, raciaux, sociaux, politiques...

Vivre la liberté comme une libération des fardeaux relatifs à notre environnement. Se recentrer sur une volonté, un espace propre à chacun, à nos individualités... Adopter la liberté, la saisir pleinement, c'est se rapproprier des espaces, définir de nouveaux choix...

Et pourtant, l'idée n'est pas si simple. La liberté est une valeur et notion délicate, fascinante, aléatoire. Car qui prend une liberté peut en ôter à d'autres, qui jouit de la liberté perd un cadre, un ensemble de repères et de fondations, qui se veut libre vient aussi à se mettre en danger car face à ses propres choix. Piégés par la liberté synthétise ce paradoxe d'un état chéri et tant désiré et parallèlement craint et souvent laissé à l'état de visée utopique. Tout projet social se fonde sur un consensus et en conséquence pose de nouvelles définitions de la liberté individuelle, mais, en fait émerger de nouvelles propres à celle d'un corps global, généralisé et homogénéisé, du moins en phase d'homogénéisation.

Oudeis, structure culturelle établie sur le Vigan dans le Gard, a décidé d'engager ses prochaines rencontres des arts numériques, électroniques et médiatiques dans le sillage de cette réflexion. Ainsi seront proposées plusieurs expositions au sein de la ville et en différents lieux du samedi 05 au dimanche 13 décembre 2009. Dans le cadre de ce projet, Oudeis lance un appel à participation pour deux projets spécifiques.

D'abord, une programmation vidéo sera faite et exposée au sein de l'espace Lucie Aubrac, bâtiment où se sont tenues plusieurs des manifestations organisées par Oudeis, notamment dans ses propres locaux. Pour cette programmation vidéo, Oudeis invite tous les artistes intéressés et dont le travail est susceptible d'entrer en écho avec la problématique donnée : « Piégés par la liberté », de nous faire parvenir par voie postale ou numérique un dossier artistique incluant une proposition et une courte biographie.

Le second projet ouvert aux participations sera un atelier d'édition temporaire et sauvage. Temporaire car il ne durera que le temps des rencontres et sauvage car il sera amené à se déplacer sur différents espaces et intégrer de façon non organisée les contenus. Un atelier de sérigraphie sera installé et une édition sera publiée, contenant textes critiques, poèmes, analyses et positionnements esthétiques, dessins, photographies, collages... Le tout étant conçu en temps réel, à l'instar d'une performance, face au public

Coordonnées :

Oudeis,
Mairie du Vigan,
Place Quatrefages de Laroquête
30120 Le Vigan ou par email : info.oudeis – AT – gmail.com
0684860606 / 0467737743 / www.oudeis.fr

Le Vigan , France
5.-12. december 2009
Digital, Electronic and Media Art Symposium: "Trapped in Freedom"

Call for: a video exhibition and a temporary and free publishing workshop

It is by chance, in a dead street's far end that we faced a white padded door, opaque windows secured by bars and a turned off neon. Trapped in Freedom, the inscritpion was unlit, we could imagine it shining in the night a deep red and evocative light.

This sentence questionned us all the more we didn't know this place's
nature. A one evening peculiar cabaret drawn from a David Lynch
imagination, a libertine meeting place, rare liquors and cigars club...

Anyway, this place seemed contained in its wording an entire paradox,
one of a sensual pleasure, assumed, shown and restrained to this area, condensed behind the walls and hidden from prying eyes. This paradox was for the more obvious that the street was isolated, empty, but close to a wide and passing road. As if the answer or possibility for an emancipated freedom was actually just before our eyes. An obvious fact so strong that it cannot be assumed or seen as real.

It is this exact feeling which this place was emiting, an unrealistic
atmosphere, a suspended time, a breach given to the onlooker in an
innocent way, still tantalizing. No way between an assumed freedom, the idealized one, the return to nature, the emancipation from the powerful, the ethical, racial, social and political conflicts anihilation...

Live freedom as a release of burdens due to our environment. To focus on a will, a space peculiar to oneself, to individualities... To adopt freedom, take it fully, means to seize new spaces, to make new choices...

And yet the idea is not that simple. Freedom is a delicate notion and value, fascinating, unpredictable. As for who takes some liberty may take it off others, who enjoys freedom may loose a secured framework, a set of references and foundings, who wants to be free may be put in danger because of his/her own choices. Trapped in Freedom synthesizes the paradox of a dear and desired state at the same time feared and mostly let in an utopic idea condition. Any social project is based on consensus and thereof asks for new definitions of individual liberties while arising new ones relative to a global, general and becoming homogenic corps.

Oudeis, a cultural organization in Le Vigan (France), has decided to
dedicate its coming Digital, Electronic and Media Art Symposium on this
issue. Thus, several exhibits will take place in town in different places from the 5th to 13th december 2009. There are two types of call for proposal for thwo specific projects.

First, a video exhibition. Oudeis invites all artists interested in the issue Trapped in Freedom to send us a proposal and short bio.

The second project open to participants is a temporary and free editing workshop. Temporary because it will last only the time of the Symposium, free because it will be nomad and will be moved from place to place to mix contents. A silkscreen printing workshop will be set and an edition will be publish, with critical contents, poems, analysis and esthetics statements, drawings, photographies, collages...

All produced in real time, in the manner of performance, in front of the
public.

deadline: 07/11/09

contact:
Oudeis
Sandra Bébié-Valérian
Place Quatrefages de Laroquête (mairie)
30120 Le Vigan
France

tel: 06 84 86 06 06

info.oudeis AT gmail.com
www.oudeis.fr

Il est 1 commentaire

Add yours