Ce qui monte / Art-Act

Ce qui monte / Art-Act


C'est dans le cadre des résidences américaines de l'Institut Français que Gaspard & Sandra Bébié-Valérian ont été pour deux mois à Dallas, Texas. Accueillis à Centraltrak par Heyd Fontenot ainsi qu'à l'ATEC, Université du Texas à Dallas section Arts et technologie, par Frank Dufour, ils ont développé leur tout dernier projet : "Ce qui monte."

"Ce qui monte" est une installation sonore intégrant l'idée de la catastrophe par le tremblement de terre. Par extension, il s'agit d'évoquer ce qui agite, remonte à la surface et met en mouvement les incertitudes, colères et attentes des sociétés humaines.

Le contexte de la résidence est tout-à-fait propice au développement de cette question, puisque Dallas a pour particularité de faire partie du Barnett Shale, deuxième site ressource en gaz de schiste des USA. La fracturation hydraulique y est employée dans des milliers de puits desquels est extrait le précieux gaz mais aussi des eaux polluées. Celles-ci sont réinjectées dans le sol à de grandes profondeurs ce qui aurait pour conséquence, en plus de la pollution éventuelle des nappes phréatiques,  la multiplication très importante de tremblements de terre.

La notion de risque est prégnante dans cette nation de pionniers établie dans la Tornado Alley malgré le danger encouru par les catastrophes naturelles. Mais cette catastrophe à venir, celle de la modification et de la pollution des sols, est d'origine humaine. Elle intrique enjeux économiques, géopolitiques et écologiques. Une situation déjà vécue durant la Grande Dépression, lors de l'épisode décennal du "Dust Bowl" et qui a provoqué la migration de près de 3 millions d'américains.

La performance en résumé

What is rising, summary / Art-Act from Oudeis on Vimeo.

"Ce qui monte" bénéficie du soutien du DICRéAM, Ministère de la culture et de la communication, CNC.

Accéder au détail du projet depuis la page des artistes