Cordes résonnantes, Valentin Durif

Cordes résonnantes, Valentin Durif


Valentin Durif a été accueilli en résidence en mai 2019. Dans ce contexte, il a continué le développement de son projet : "Cordes résonnantes".

"Cordes résonnantes" consiste en une structure cubique abritant un enchevêtrement de cordes tendues, excitées par des vibreurs et amplifiées. Les piezo fixées sur chacune des cordes captent des sons, reinjectés à differents rythmes dans les vibreurs, pour créer des phénomènes d'auto-oscillation, autrement dit des larsens, contrôlés, formant un organisme sonore complexe. Chaque corde agit comme un résonateur avec des caractéristiques spécifiques (selon longueur, filetage, matériau, ajout d'éléments), tandis que l'ensemble crée des interactions moins prévisibles. Le résultat est diffusé sur un autre ensemble de haut-parleurs dans l'espace autour de l'objet, avec des allers- retour entre le son direct plus fin émanant de l'objet et un mixage du son repris par les micros.

Cette nouvelle pièce s'attarde sur des interactions infra-sensibles, microscopiques entre les différentes cordes mises en vibrations, comme ensemble hétérogène d'objets détournés, réagencés dans un espace chaotique où l'oeil doit se plisser pour percevoir le mouvement des cordes. L'univers musical fait de micro- oscillations, de progressions, d'apogées, de ruptures est au service d'une poésie à la fois savante et absurde.

Co-production: Oudeis, CCO Villeurbanne.
Avec le soutien du Fonds [SCAN] Région Rhône-Alpes-Auvergne.

Galerie

Présentation, version courte

Version longue