Entretien avec Tavs Jorgensen, designer, maker (janv. 2016).

Entretien avec Tavs Jorgensen, designer, maker (janv. 2016).


Tavs Jorgensen, initialement formé comme potier (3D Ceramic Design au Cardiff Institute), spécialisé dans le modelage en plâtre et la fabrication des moules, designer, consultant et maker, a été membre du groupe de recherche Autonomic (Université de Falmouth) où il a mené notamment le projet Glass investment casting with 3D printed moulds avec Gayle Matthias (http://www.tavsjorgensen.co.uk/projects/glass-investment-casting). Tuteur et enseignant dans la section Céramique et Verre du Royal College of Art de Londres depuis 2006, il  explore la manière dont les technologies de conception et de fabrication numériques peuvent conduire vers de nouvelles approches créatives et stimuler l'innovation. Il a mis au point récemment le projet Reconfigurable Pin Tooling (http://www.tavsjorgensen.co.uk/projects) permettant de créer des objets en verre à partir d’un moule très spécial en métal conçu et fabriqué grâce aux outils numériques. Tavs Jorgensen nous a livré ces quelques réflexions à propos des rapports entre verre et nouvelles technologies.

Manuel Fadat : Pouvez-vous nous dire quelles technologies numériques vous utilisez, pourquoi vous avez choisi ces technologies et quelle est leur place dans votre démarche ? La relation avec les technologies a-t-elle été une question importante dans votre pratique ?

Tavs Jorgensen : J'utilise une machine de découpe laser à commande numérique pour créer des outils en acier inoxydable et des moules pour le verre. J’utilise une fraiseuse à commande numérique, par ailleurs, pour usiner des outils en acier inoxydable pour le moulage du verre ou d’autres pièces. J’utilise également l’impression 3D (ZCorp 3D printing) pour créer des moules réfractaires que j’utilise pour le casting (verre coulé dans un moule). Oui, les technologies, numériques et analogiques, ont été des éléments centraux dans ma recherche artistique au cours de la dernière décennie.

MF : Pouvons-nous dire que ces outils numériques influencent la forme, le sens ?

TJ : Oui, je crois que tous les outils ont un impact inhérent sur les formes que nous créons. Les outils numériques ont un vocabulaire esthétique particulier.

MF : Qu’est-ce que les outils numériques apportent à la création en verre, spécifiquement ? Pensez-vous que ces technologies peuvent enrichir la création en verre (dimensions esthétiques, plastiques) ?

TJ : Oui, bien sûr, il y a beaucoup de nouvelles possibilités créatives dans le fait d’utiliser les outils numériques dans la création en verre, que nous devrions explorer.

MF : Quelles sont les limites de l’usage des technologies digitales dans l’art du verre aujourd’hui ?

TJ : Le médium verre a toujours des caractéristiques particulières que vous devez prendre en considération lors de l'utilisation des outils numériques. À bien des égards le verre a son « propre esprit » avec lequel vous devez travailler. Vous aurez toujours le meilleur résultat si vous travaillez « avec le verre » plutôt que d'essayer de forcer, ce qui est vrai aussi bien pour les outils numériques et analogiques.

MF : L’usage des nouvelles technologies devraient-elles être accompagnées par une réflexion critique sur les nouvelles technologies elles-mêmes aux plans social, politique, écologique, économique ?

TJ : Oui, je pense qu'ils devraient. Ma position est en grande partie celle d’un déterminisme «soft» où les nouvelles technologies sont conçues comme offrant des possibilités plutôt qu’elles ne seraient des moteurs inévitables de changement - je pense toujours que nous pouvons choisir d’aller vers ces possibilités ou non.

MF : Peut-être pouvez-vous nous donner quelques exemples de travaux, ou d’expérimentations ?

TJ : J'ai inclus quelques images de travaux en verre que j’ai réalisés avec outils fabriqués grâce aux technologies numériques (Re-configurable Pin Tooling).

Image : Tavs Jorgensen, Pin mould with grey bowl, project : Re configurable Pin Tooling.

 

English version :

Manuel Fadat : Could you tell us which digital technologies you use, why did you choose these technologies and what is their place in your statement ? The relationship with technology has been an important issue in your practice ?

Tavs Jorgensen : I use a CNC laser cutting, to create stainless steel tools and moulds to form Glass. I use a CNC Milling, to further process stainless steel glass molding tools or components. And I use also ZCorp 3D printing, to create refractory moulds used for glass casting. Yes, technologies, both digital and analogue, have been a very central elements in my artistic enquiry over the last decade.

MF : Can we say that these digital tools influence the form, the meaning ?

TJ : Yes, I believe that all tools have an inherent impact on the forms we create, digital tools have a particular aesthetic vocabulary.

MF : What digital tools bring into the glass creation, specifically ? Do you think that new technologies can enrich the glass creation (aesthetic, artistic, formal, dimensions) ?

TJ : Yes, for sure, there are lots of new creative opportunities in using digital tools with glass, which we should explore.

MF : Which are the limits in the use of digital technologies in glass art today?

TJ : The glass medium always has particular characteristics which you have to take into consideration when employing digital tools. In many ways the glass has it’s ‘own mind’ which you have to work in collaboration with. You will always have the best result if you work ‘with the glass’ rather than trying to force it – this is true for both digital and analogue tools.

MF : The use of new technologies should be accompanied by critical reflection on new technologies themselves in social, political, ecological, economic, terms ?

TJ : Yes, I think they should. My position is largely one of ‘soft’ technological determinism where new technologies can be seen as providing opportunities rather than inevitable drivers of change – I still think we can choose to take these opportunities or not.

MF : May be could you give us some relevant examples of artists, works or experiments ?

TJ : I have included some images of other glass pieces that I have made with digital technologies to make the tools (Re-configurable Pin Tooling)

Image : Tavs Jorgensen, Pin mould with grey bowl, project : Re configurable Pin Tooling.