Le Fléau en marche (extrait) / Critical Art Ensemble

Le Fléau en marche (extrait) / Critical Art Ensemble


[...]

Alors que ce circuit d’échange s’avère plus important que jamais, il faut savoir que ce modèle opportuniste relié à la menace biologique date des années 30. C’est à cette période que l’idée de maximiser les profits et consolider le pouvoir à travers la matrice de la biocatastrophe fut lancée. Il est tentant de penser que cette idée tire son origine des États-Unis - où l’industrie de l’armement fonctionnait à plein régime pour faire face au boom des ventes en Europe durant la Première Guerre Mondiale - mais ce n’est pas le cas. L’armée américaine, à ce point de l’histoire, n’accordait pas tellement de crédit à la guerre biologique et n’assumait pas encore la militarisation de tout matériel ou processus qui soit. C’est pourtant au Japon impérialiste que cette idée eu un accueil favorable, et Ishii Shiro, un lieutenant dans le corps médical de l’armée, fut le génie qui la développa.

[calameo code=001170350905d752456cd mode=mini view=slide clickto=view clicktarget=_self width=300 height=194  ]