Machine Chair, un texte du Critical Art Ensemble

Machine Chair, un texte du Critical Art Ensemble


Le sociologue Max Weber identifia les tendances historiques et les mouvements culturels du 20ème siècle comme ceux étant guidés par un processus de rationalisation. Contrairement à beaucoup d’autres penseurs sociaux de sa période qui, d’un bout à l’autre du spectre politique, croyaient que la rationalisation croissante était le processus sous-jacent du progrès occidental, Weber pouvait seulement concéder qu’elle culminerait dans une société plus complexe que n’importe quel ordre social précédent. Ce point mis à part, Weber passa radicalement des théories sociales du progrès à la certitude que le sacrifice apocalyptique du bien-être humain inhérent au processus créerait un état général de misère qui excèderait tout ce qui avait existé auparavant.

[...]

Ce texte du Critical Art Ensemble a été traduit par Sandra Bébié-Valérian et publié en 2005

[calameo code=001170350cdec493bbad1 mode=mini view=slide clickto=view clicktarget=_self width=300 height=194  ]

Il est 1 commentaire

Add yours