Silence Vert / Rencontres des arts numériques, électroniques et médiatiques

Silence Vert / Rencontres des arts numériques, électroniques et médiatiques


 

Du 1er au 15 décembre, Oudeis vous convie à cette nouvelle édition des Rencontres des arts numériques, électroniques et médiatiques.

Ce sera au Vigan avec un programme dense !

Deux expositions, une soirée cinéma, un atelier Makey Makey ainsi qu’une table ronde regroupant des spécialistes, théoriciens, artistes et directeurs de structures culturelles.

Le vernissage aura lieu le vendredi 30 novembre au château d’Assas du Vigan, à partir de 18h30.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le programme :

Téléchargement direct ou lecture en ligne :

 

Non sans humour, la dernière édition des Rencontres abordait le climat caractéristique de la fin du monde. Les eschatologies et prémonitions, la spectacularisation des catastrophes y étaient directement questionnées. Résister par l’absurde, jouer de technologies rudimentaires pour contrer un système paranoïaque, défier la complaisance d’une société de la peur, se rassembler et produire collectivement, telles en furent les grandes lignes…

Pour autant, l’état de crise perdure. Cette sombre imminence ne s’estompe pas. Au contraire. Cette nouvelle édition pourrait de façon logique prolonger ces projections fantasmatiques. Nous avons décidé de les devancer.
Silence Vert sera donc un projet spéculatif, réflexif mais aussi un outil. La construction d’une situation.
Silence Vert, c’est un scénario, une simulation, une situation inspirée des jeux de rôle futuristes et post-apocalyptiques. Oudeis y explorera la question des utopies concrètes ou suivant votre optimisme, celle des dystopies concrètes.
Nous admettrons ce contexte comme structure de réflexion et le présent document comme manuel général de jeu. Une bombe atomique, un raz-de-marée, une éruption volcanique, des pluies acides, l’épuisement des ressources premières, une guerre mondiale voire intergalactique, une violente pandémie, un coup d’état, l’inversion des pôles, l’explosion d’un accélérateur de particules… Faites votre choix. Mais cela posé, ce n’est pas tant le contexte qui nous intéressera que ce qui en découle.
L’art est un dépassement, une nécessité face au désarroi. Avec cette édition, il est question de montrer que l’on peut passer de « l’idée » de création comme moyen d’émancipation – au demeurant toujours valable – à « l’activation » de cette idée. Seront ainsi présentées des pratiques artistiques conçues comme contre-pouvoir constituant et l’exposition elle-même sera pensée en tant que telle. Silence Vert, formulation inversée du bruit. Ce bruit qui nous entoure chaque jour, qu’il soit plein, blanc ou rose. Cette masse de données depuis laquelle décrypter l’essentiel. Un fruit que l’on effeuille pour en atteindre le coeur.
Quand à ce silence… Il ne clame pas ce qui est à venir. Il nous maintient seuls. C’est ce silence qui s’annonce. Vert pour le jeu des énergies, de la regénération, des processus chimiques naturels. Vert pour ces mécanismes évidents et pourtant étrangers. Vert pour la transformation, l’altération et l’assimilation des énergies.

+ Leave a Comment